GM&S : la cour d’appel donne raison aux salariés en annulant le PSE

mardi 16 octobre 2018

C’est une victoire pour les salariés de GM&S et leur syndicat CGT qui, par jugement du 12 octobre de la cour administrative d’appel de Bordeaux, ont vu le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) qu’ils dénonçaient annulé. En l’espèce, seuls 120 des 277 salariés de l’entreprise avaient gardé leur emploi.

Justice


""
La Fédération de la Métallurgie CGT salut le courage des salariés et l’investissement du syndicat CGT. Ces derniers ont démontrés, par la voix juridique, qu’ils étaient en droit de contester ce PSE. Cette décision est porteuse d’espoir pour les salariés et ex-salariés, en ce qu’elle constitue une victoire du droit. Par ailleurs, elle souligne également le fait que nous avions raison !

Le combat continue, puisque les salariés ont aussi saisi le tribunal de grande instance de Guéret pour « abus de position dominante » de Renault et PSA. Alors qu’aujourd’hui l’usine est quasi déserte et les chaines de montage à l’arrêt, les promesses écrites de Renault et Peugeot qui s’étaient engagés sur 22 millions d’euros de commandes annuelles jusqu’en 2021 ne sont pas tenues !



fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression
envoyer par mail
suivre la vie du site