La psychiatrie parisienne dans la rue

vendredi 7 septembre 2018

Hier, 6 septembre 2018, les établissements publics psychiatriques parisiens étaient mobilisés. Sainte-Anne, Maison Blanche et Perray Vaucluse (Essonne), déjà regroupés en Groupement Hospitalier de Territoire vont fusionner en janvier 2019 en Groupement Hospitalier Universitaire. Un protocole de travail établi par la Direction va soumettre ce secteur déjà mal en point à une souffrance plus grande.

Mobilisation

En imposant son protocole de travail pour 2019, la direction pourrait en effet se passer d’embaucher 135 personnes sur le GHT puisque le nombre de jours de repos qu’elle veut voler à l’ensemble de ses agents, de 5 à 10 jours selon les cas, permettrait de combler ces temps pleins !

L’accroissement permanent de la charge de travail, les salaires qui stagnent depuis 2010 avec le blocage du point d’indice, tout ceci n’a qu’une seule fin : diminuer les coûts.



fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression
envoyer par mail
suivre la vie du site