Cynisme du ministre de l’Intérieur

vendredi 13 juillet 2018

EXPULSION DE MIGRANT-E-S EN ALLEMAGNE

Mardi 10 juillet, Monsieur Horst Seehofer, ministre de l’Intérieur de l’État allemand et Président de la CSU, s’est félicité que, pour l’anniversaire de ses 69 ans, le 4 juillet, 69 afghan-e-s aient été expulsé-e-s. Les conséquences de cette décision ont poussé un des expulsés, jeune homme de 23 ans vivant en Allemagne depuis longtemps, à se suicider dès son arrivée à Kaboul, dans un pays qu’il connaissait à peine.
La CGT dénonce le mépris de Monsieur Seehofer en direction des migrants, mépris comparable à celui du ministre de l’Intérieur français, M Collomb, qui accuse les migrant-e-s de faire du « benchmarking » pour évaluer les capacités d’accueil des pays européens.
Non, Monsieur Seehofer, les migrants ne sont ni des bougies d’anniversaire que l’on fait disparaître d’un simple souffle, ni des cadeaux d’anniversaire dont on se débarrasse sitôt la fête finie. Les migrant-e-s sont les victimes de guerres, qu’elles soient militaires ou économiques, menées par le capitalisme mondialisé et les États complices. Dans ces conditions, migrer est un choix de survie.
La CGT s’engage, à tous les niveaux, pour qu’en Europe existe une autre politique que cette chasse aux migrant-e-s, une politique qui ne fait pas des plus démuni-e-s et des plus exploité-e-s des boucs émissaires.

Montreuil, le 13 juillet 2018



fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression
envoyer par mail
suivre la vie du site