Une lutte gagnante pour les aides-soignantes du SSIAD ADMR Vic-Fezensac et Eauze

vendredi 6 juillet 2018

Après 12 jours de conflits, avec une direction ayant de nombreuses connivences parmi les élus locaux, les aides-soignantes du SSIAD ADMR Vic-Fezensac et Eauze ont obtenu la satisfaction de leurs revendications.

Occitanie


""
"J’ordonne que vous repreniez le travail demain !!", dit la présidente en rompant les négociations sans avoir compris ce qu’est un conflit social et la signature d’un protocole de fin de conflit !

Depuis le 22 juin, 18 aides-soignantes du SSIAD ADMR Vic Fezensac et Eauze, soit 100% du personnel, sont en grève pour dénoncer un management autoritaire et des conditions de travail qui mettent en danger tant les salariés que les patients.
Sous la pression de la grève, de l’ARS et de la direccte ainsi que la préfecture, les employeurs acceptent de revenir à la table des négociations le 3 juillet.

Au bout de sept heures de négociation, un protocole de fin de conflit est signé. Son contenu tant sur le plan organisationnel que sur des avancées salariales et de management respectant les IRP démontre combien notre organisation est efficace et toujours au plus près des salariés pour le respect de leurs droits et pour en conquérir de nouveaux.



fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression
envoyer par mail
suivre la vie du site