La CGT force de propositions pour nos services publics

vendredi 22 juin 2018

Fonction publique


""
La CGT se contente-t-elle de dénoncer ? Non, elle propose et le fait savoir. Comme lors d’une conférence de presse sur la fonction publique, qui a réuni outre Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, Baptiste Talbot, secrétaire général de la CGT services publics, Mireille Stivala, secrétaire générale de la CGT Santé action sociale, et Christophe Delecourt, membre du bureau de la CGT fonction publique d’État. Pourtant, les motifs d’insatisfaction sont légion. « Le ministère nous a confirmé que nous nous dirigions vers une nouvelle année de gel du point d’indice », s’est désolé Baptiste Talbot. À cela il faut ajouter la suppression du CHSCT (comité hygiène sécurité et conditions de travail) qui devrait fusionner avec le CT. Murielle Stivala a insisté sur la fonction publique de proximité que défend la CGT, qui va à l’encontre des projets gouvernementaux. Car, l’a martelé Christophe Delecourt, « nous allons vers une réduction du périmètre de l’action publique », via des privatisations à venir, mais aussi des transferts de mission, et l’abandon de pans entiers du service public. Face à ce désastre annoncé, les trois fonctions publiques ont préparé un programme commun en 13 propositions, un véritable ballon d’oxygène pour nos concitoyens et leurs services publics. Nous vous présentons sans plus attendre les trois premiers chantiers de la CGT pour la fonction publique.

1/ Quels services publics dans les territoires ?

2/ Les emplois nécessaires pour la fonction publique

3/ Pour la résorption de l’emploi précaire

Retrouvez ici notre dossier sur les élections dans la fonction publique.



fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression
envoyer par mail
suivre la vie du site